Dominique Dalcan orfèvre de la pop

Artiste insaisissable, qui passe avec une très grande facilité de la musique électro à la pop française, Dominique Dalcan est de retour quasi dix ans après son dernier album de chansons (Music-hall, 2005). Pour lui qui a frôlé la mort en 2006, on peut parler de véritable résurrection. Sur Hirundo, il offre onze titres autobiographiques, d’où il ressort une jolie lumière et un certain apaisement. De la pop française comme on aimerait en entendre plus souvent: intelligente, sans pourtant être inaccessible. M.U.

Pias