MUSIQUE

Véritable triomphe pour Stromae aux Victoires de la musique: «On ne fait pas de la musique pour le succès»

Comme attendu, le chanteur belge a triomphé aux 29es victoires de la musique, qui ont été décernées ce vendredi à Paris, où il a reçu trois récompenses.

+ Le palmares complet dans le bas de l'article
+ LIRE AUSSI | Victoires de la Musique, mieux vaut être chez Universal

Après avoir remporté huit prix le week-end dernier aux mia’s, les victoires flamandes, Stromae était le grand favori des 29es victoires de la musique, ce vendredi soir. Le Belge comptait en effet six nominations, dont trois dans les catégories reines: artiste masculin et chanson de l'année ("Formidable" et "Papaoutai").

Et la soirée était à peine commencée que le chanteur était déjà récompensé, puisqu’il a remporté le prix du «meilleur clip» pour sa chanson «Formidable». Filmé en caméra cachée par Jérôme Guiot, "Formidable" montre le chanteur qui feint d'être "fort bourré", titubant dans les rues de Bruxelles. La vidéo compte plus de 64 millions de vues sur Youtube.

 

Une récompense qui en annonçait d’autres pour le Belge puisque quelques instants plus tard, Strome remportait le prestigieux titre d'artiste masculin de l'année. Dans cette catégorie reine, l'artiste de 28 ans, a été préféré aux chanteurs français Christophe Maé et Etienne Daho.

Mais cette cérémonie était décidément celle de Stromae, lui qui se voyait attribuer le titre d' "album de chansons de l'année" dans la foulée. La seule récompense qui allait lui filer entre les doigts était celle de la chanson de l'année, décernée à Johnny Hallyday. Une petite déception qui n'a pas empêché le Premier ministre "himself" de féliciter l'artiste.

Feignant l'ivrogne affalé sur scène, puis se figeant comme un automate, Stromae a enchaîné "Formidable" et "Papapoutai" en noeud pap' et costume jaune poussin.Le longiligne Belge a accueilli sa pluie de récompenses avec une grande humilité, tenant à associer l'ensemble de ses collaborateurs et le public à sa réussite.

"Je prends toutes ces victoires comme de formidables reconnaissances par les pairs, les pros, les moins pro et le public. Voir autant d'engouement, je ne peux que remercier. On ne fait pas de la musique pour le succès. Si le succès arrive, tant mieux!", a-t-il déclaré à la presse.

Avant même son couronnement par les Victoires, Stromae avait déjà été fait roi par le public. Son deuxième album "Racine Carrée", paru au creux de l'été, s'est écoulé à 1,5 million d'exemplaires, laissant loin derrière les robots de Daft Punk, grands absents de la soirée à laquelle ils ont refusé de participer.

Adamo aussi récompensé

Notons qu'un autre Belge a été mis à l'honneur puisque Salvatore Adamo, venu chanter avec Julien Doré, a reçu une "Victoire d'honneur".

Dans les autres catégories, "M" a remporté la récompense du meilleur spectacle musical tandis que le groupe Phoenix a remporté le prix de l'album rock de l'année pour son opus "Bankrupt!". Le Prix du meilleur DVD musical a lui été décerné à Shaka Ponk avant que celui du meilleur album de musique électronique ou dance ne soit attribué à Kavinsky.

Plus tard dans la soirée, Ibrahim Maalouf a remporté le prix de l'album de musiques du monde, La Femme l'album révélation et 1995 l'album de musiques urbaines. 

Enfin, la soirée s'est clôturée par le prix de Woodkid, révélation de l'année mais surtout par le sacre de Vanessa Paradis en tant qu'artiste féminine de l'année.

Le Palmares complet:


Meilleur vidéo-clip : Stromae("Formidable")
Meilleur spectacle musical : "M" pour sa tournée îl
Album rock : Phoenix - "Bankrupt!"
Artiste masculin : Stromae
Album de chansons : Stromae - "Racine carrée"
Meilleur DVD musical : Shaka Ponk
Meilleur album de musique électronique ou dance : Kavinsky - "Outrun"
Chanson de l'année : Johnny Hallyday - "20 ans"
Album de musiques du monde : Ibrahim Maalouf - "Illusions"
Album révélation : La Femme - Psycho Tropical Berlin
Album de musiques urbaines : 1995 - Paris Sud Minute
Groupe ou artiste révélation scène : Woodkid
Artiste féminin : Vanessa Paradis
Victoire d'honneur : Salvatore Adamo