25 000 € investis sur la pelouse

Dans quel état les joueurs virtonais retrouveront-ils leur pelouse ce soir? EdA

Depuis des semaines, la pluie ne cesse d’arroser la Belgique. Alors qu’elle souffre déjà en temps normal, la pelouse du Faubourg avale de plus en plus difficilement les litres d’eau tombés cet hiver. « Mais j’ai vu des terrains inondés ailleurs aussi à la télévision », tempère d’emblée Michel Thiry, échevin des Sports de la ville de Virton.