Les journées passent à une allure folle et l’étau se resserre sur les tendances tant dans le haut que dans le bas. Ainsi, contre toute attente Couthuin est mêlé à la lutte pour le maintien et il est grand temps qu’il réagisse pour freiner sa descente aux enfers. Sera-ce demain à Engis qui s’était incliné 6-3 à l’aller? À vrai dire, les Canaris n’ont plus le choix. Car Haneffe n’est qu’à un point et avec la venue d’un Vaux-Borset quasi sauvé, les Gris ont un bon coup à jouer. Doit-on encore croire aux chances de Templiers? Plus trop, non, car les Condrusiens restent sur un zéro sur douze et Ivoz, qui croit plus que jamais au tour final, est un sacré client.