Alors que les uns sont toujours vierges de toute unité en 2014, les seconds ont réussi le début d’année parfait (trois succès en autant de rencontres). Tandis que les Fagnards pouvaient toujours rêver du tour final fin 2013, les Brabançons sont revenus dans la course au titre. Quel changement en quelques semaines!