fashion week -

New York : Marc Jacobs et ses zombies

En talons aiguille dans la neige, le petit monde de la mode a mis un point final jeudi à la Fashion week de New York, avec les défilés de Ralph Lauren, ovationné et Marc Jacobs.

Les défilés de Marc Jacobs sont toujours un spectacle, et celui qui clôturait la Fashion week, après quelque 300 défilés et présentations, n’a pas fait exception à la règle, avec ses zombies diaphanes sous un ciel lourd de faux nuages.

Coupes au carré identiques, teint transparent, sourcils décolorés et lèvres couleur bronze, des silhouettes minimalistes et souvent monochromes – gris, bronze, terre – ont défilé dans une sorte de labyrinthe, alors qu’une voix d’outre-tombe répétait à l’infini «les jours heureux sont de retour».

Les silhouettes étaient vêtues de longues robes de laine fendues portées sur un pantalon assorti, de pulls et pantalon de laine jusqu’au sol, de hauts de soie ultra-transparente et de robes fluides magnifiquement volantées.

Robes à paillette sur des pantacourts de tweed, énormes blousons ultracourts en fourrure complétaient le défilé, le premier depuis que Marc Jacobs a quitté Vuitton pour se reconcentrer sur sa marque.