Moi Ben : le livre de mes records nuls

Le livre se présente comme une sorte de journal intime, mais même les enfants de 9-10 ans, à qui il est destiné, ne sont pas dupes. Par contre, comme les adultes qui y mettent le bout de leur nez, ils se laissent prendre par la narration du livre.

En chapitrant son livre en plusieurs diplômes, autodécernés par le héros, Ben, Bernard Friot nous emmène mine de rien dans une narration, une petite histoire toute simple, mais racontée avec beaucoup d’humour et un style enlevé. De quoi convertir les mauvais lecteurs.A.S.

Bernard Friot, « Moi, Ben – tome 1. Le livre de mes records nuls », Père Castor Flammarion