Sa première télé, c’était en 1993… sur Arte, pour l’émission Étranges Étrangers. Puis un téléfilm, École d’enfer. Mais l’émission qui l’a révélé, c’est Luna Park, sur la RTBF. Il avait 22 ans et a été choisi parmi 150 candidats qui se sont présentés au casting.

À l’époque, il est le premier jeune issu de l’immigration marocaine à présenter une émission de télé. «Mais, dit-il modestement, j’ai une formation de danseur et de comédien, c’est pour mes qualités que j’ai été choisi, pas pour mes origines. C’est seulement après que je me suis dit ‘tiens, je suis le premier’. Et ça, je pense que c’est fort, parce que je parlais aussi aux jeunes dont les parents votaient Front national… »

«Luna Park, c’était vraiment novateur pour l’époque, mais quand je regarde, ça a vachement vieillit. Et pas que les looks », rigole-t-il doucement. Une émission pour les jeunes qui parlait de jeux vidéos, de musique avec un invité sur le plateau. On y a vu notamment Indochine, Patrick Bruel, Rock Voisine, 2Unlimited… à la RTBF! «C’est impensable aujourd’hui, ça coûterait beaucoup trop cher! »

« Vous êtes toute mon enfance ! »

Une émission qui a duré trois saisons et qui a marqué toute une génération de téléspectateurs belges: «Les trentenaires d’aujourd’hui viennent me trouver en me disant “ Monsieur Touzani, vous êtes toute mon enfance! ”».

Et pourtant, Sam Touzani voulait partir après la première saison. «Je voulais faire du théâtre, j’avais une compagnie de comédie musicale, 26 artistes de 20 nationalités différentes, c’était de 1991 à 2000. On a sillonné l’Europe. Mais la RTBF m’a demandé de rester encore une saison ou deux. Moi, je suis un électron libre, j’ai toujours fonctionné comme ça. J’aime, je fais; j’aime pas, je fais pas. Alors j’ai demandé: “ Le jour où je fais un spectacle, vous me soutenez? ” Ils ont dit “ pas de problème ”. Et je suis venu cinq ans plus tard avec One Human Show. Ils ont vraiment tenu parole, ils m’ont donné un plan média, ils ont fait une captation télévisuelle de mon spectacle… »

Un spectacle qui a été primé au festival international du rire de Rochefort en 2002.

Dans le cadre des célébrations autour des 50 ans de l’immigration marocaine, la RTBF rediffusera le « One Human Show » de Sam Touzani, le 11 mars à 21 h 05 sur La Trois.