Les fillettes craquent pour le club des poneys

Tous les ingrédients sont là pour plaire à une petite fille: la photo d’un poney sur une couverture de couleur vive, des paillettes autour du titre écrit en rose, et une histoire où l’on trouve des enfants et des chevaux. C’est très commercial, et pas particulièrement inventif.

Mais ça marche, car en surfant sur la collectionnite aiguë des enfants, «Le club des poneys» en est déjà à son 10e numéro!A.S.

Sulbie Baussier et Olivier Rabouan, « Le club des poneys » « Doux rêve grandit » et « Un cadeau pour Tango », éditions Nathan.

Nos dernières videos