SOCIETE

Des expatriés belges arnaqués pour du chocolat

Des expatriés belges arnaqués pour du chocolat

Des Belges expatriés souhaitaient acheter des produits belges en ligne. Ils ont surtout eu des soucis… Reporters / BGM / SUNSET

Des expatriés Belges sont passés par un siteinternet pour acheter des produits belges. Ils ont commandé, payé, mais n’ont jamais rien reçu!

Ils sont Belges et habitent dans des endroits aussi variés que la France, les États-Unis, le Costa Rica, la Finlande ou l’Australie. Mais certains des expatriés belges, au nombre d’environ 400 000, ne rechignent pas à s’offrir de temps à autre des produits «made in Belgium», souvent introuvables à l’autre bout du monde. Et ils passent alors, entre autres, par des commerces en ligne spécialisés.

Mais voilà, si la plupart de ces derniers ont une réputation tout à fait honorable, d’autres ont un fonctionnement qui pousse certains à hurler le mot «arnaque». Le site internet «La Belgique à votre porte» fait partie de ceux-là.

Aussi pour des... spéculoos

Dans sa toute dernière édition du «Journal des Belges à l’étranger», l’Union des Francophones Belges à l’Étranger (UFBE), forte de 4 000 membres, invite ainsi ceux qui auraient eu des mésaventures avec «La Belgique à votre porte» à prendre contact avec l’UFBE.

L’affaire a débuté en 2013 avec une Belge vivant dans les Pyrénées et qui souhaitait s’offrir des spéculoos et du chocolat belge via le site en question, où elle a déboursé 30 euros. «Mais elle n’a jamais vu sa commande, souligne-t-on à l’UFBE.» Et la résolution de l’affaire s’annonce mal partie. Des tentatives de contact avec la société sont entreprises, mais sont restées vaines… Dans l’intervalle, il apparaît que d’autres expatriés ont vécu, à peu de chose près, les mêmes désagréments. Combien? Difficile de le dire. Mais à voir les témoignages sur le web, ils sont tout de même quelques-uns… Un blog privé recensant les victimes des «présumées arnaques» du site «La Belgique à votre porte» a été par ailleurs créé et on y note un bon millier de consultations depuis la France, les États-Unis, Belgique, Suisse, Finlande, Allemagne, Suède, Italie et Roumanie…

Aujourd’hui, le site «La Belgique à votre porte» a été fermé, réduisant le risque de nouveaux problèmes à néant, mais l’UFBE appelle néanmoins ceux qui ont été victimes d’abus sur le site en question à se manifester. Car une victime reste une victime, site fermé ou pas .