article abonné offert

theux

Nouvelles infrastructures pour Le Martinet

Nouvelles infrastructures pour Le Martinet

Baptiste Delcour, de l’ASBL «Le Martinet », le centre de revalidation des espèces animales vivant à l’état sauvage,

Le Martinet, ce centre de revalidation theutois des espèces animales vivant à l’état sauvage, s’est doté de nouvelles infrastructures. Avec l’aide d’un subside de la Région wallonne et de leurs réserves personnelles, les bénévoles ont pu intégrer une surface de travail trois fois plus grande que la précédente. «Nous disposons maintenant de 70 mètres carrés pour tout type d’animaux, du petit oiseau au grand rapace, du hérisson au grand chevreuil toujours dans le parc Forestia, duquel l’ASBL est indépendante», indique Baptiste Delcour, membre de l’association. Le Martinet bénéficie désormais de locaux plus adaptés pour soigner le millier d’animaux par an qui débarque pour une convalescence. «On remet en liberté 65 à 75% de ces derniers. 80% des animaux que l’on prend en charge sont des oiseaux et le reste des mammifères .» Et pour le bien-être de ces bêtes, Le Martinet dispose désormais de plusieurs volières de moyenne et grande taille pour rapaces diurnes et nocturnes. Très active, l’association a récemment demandé de l’aide sur Bel RTL dans l’émission «le Vie est Bel» ce qui a créé une véritable dynamique de solidarité. «Nous étions à la recherche de pansements, compresses, de nourriture. Les gens ont été très généreux.» Vous aussi vous pouvez aider ces soigneurs d’animaux…S.R.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 4 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?