Ils viennent arrêter le mari et pillent la maison

Ils viennent arrêter le mari et pillent la maison

BELGA/AFP

«Le 11 juillet 1943, vers 22 h, +/- 15 hommes de la Gestapo cernèrent l’immeuble d’Émilia Flawinne, en vue d’arrêter son mari (Gaston Graindorge, de Bois, NDLR) réfractaire au travail et membres de l’A.S., dit le dossier. .

Les Allemands n’attendirent pas qu’on leur ouvre la porte et brisèrent une fenêtre pour entrer et surprendre les occupants. Au cours de leur perquisition, ils saccagèrent une partie du mobilier et pillèrent en emportant sur leur camion les objets déclarés par l’intéressée»: entre autres, 1 vélo d’homme, 2 alliances en or, 1 garde-robe, 4 chaises, 2 jambons de 3,5 kg chacun ainsi que 1840 francs (le salaire de la mère et du fils et quelques économies)

Gaston Graindorge mourut finalement à Dachau le 11 février 1945. Il fut reconnu résistant armé en mai 1948.A. Ber.