« On pourrait atteindre 200 ans avant la fin de ce siècle »

Mark Eyskens a lu son livre avant de traverser la France pour l’écouter: le docteur Laurent Alexandre, auteur de «La mort de la mort». «On dirait de la science-fiction, et pourtant… , glisse Mark Eyskens. Le transhumanisme est en train d’émerger .»

Le transhumanisme? C’est un mouvement culturel et intellectuel international qui considère que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie sont inutiles et indésirables. Dans cette optique, les penseurs transhumanistes comptent sur les biotechnologies et sur d’autres techniques émergentes.

Le neurobiologiste Laurent Alexandre promet ainsi la vie éternelle à terme. Il explique que «la longévité devrait fortement augmenter à partir de 2020-2025. On devrait réussir à vivre jusqu’à 200 ans avant la fin du siècle. On attend des avancées majeures grâce aux manipulations génétiques et à l’utilisation thérapeutique des cellules souches humaines afin de traiter certaines pathologies incurables. Le fantastique développement de la technomédecine décuplera la rapidité du développement de la médecine .» C.Ern.