Mardi après-midi la cour d'assises du Hainaut a entendu les proches de Vincenzo Taibbi tué le 30 novembre 2011. Julien Cazzetta doit répondre de l'homicide de Vincenzo Taibbi, de tentative de meurtre, de prise d'otages et de nombreuses infractions. Jérémie Solvel, Kevin Skaluba, Hicham Mimi sont également dans le box des accusés.

Vincenzo Taibbi avait 30 ans au moment où il été tué d'une balle tirée à bout portant par Julien Cazzetta. Ses proches l'ont dépeint comme étant un homme droit, généreux, honnête ayant le cœur sur la main et toujours prêt à rendre service. Très calme, il était le premier à tenter de résoudre les conflits et à apaiser les esprits.

Son frère aîné, Michele T., a cependant souligné qu'il n'était pas du genre à se laisser faire. "Mon frère ne supportait pas l'injustice. Il a certainement voulu intervenir dans quelque chose qui l'a dépassé" a confié le témoin en faisant référence au fait que Vincenzo Taibbi avait tenté de s'interposer entre Julien Cazzetta qui braquait le bar 'Le Victoria' et la gérante.

Considéré comme le référent familial, Vincenzo Taibbi était respecté et admiré de tous. Second fils d'une famille de quatre enfants, il avait très jeune choisi de s'orienter dans la vie professionnelle. Il avait travaillé dans divers secteurs d'activité. La victime laisse derrière elle trois enfants.

Mercredi la cour entendra les témoins de moralité de Julien Cazzetta.

# Belga context View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=chfhembh )