Liège

La rénovation de la Grand Poste, ce n’est pas encore pour demain…

La rénovation de la Grand Poste, ce n’est pas encore pour demain…

Le propriétaire de la Grand Poste de Liège ne prévoit pas encore le début des travaux. EdA Hermann

Fin janvier, le Collège communal liégeois annonçait le début des travaux de construction du parking Quai sur-Meuse à la mi-2015. Une décision qui pourrait peut-être amorcer le chantier de transformation de la Grand Poste en complexe commercial surmonté d’un complexe d’apparts-hôtel, mais le propriétaire du bâtiment se montre prudent.

Le propriétaire du bâtiment et promoteur immobilier, Pierre Berryer, se veut prudent et attend que la construction du parking débute concrètement et qu’il ne s’agisse pas que d’un effet d’annonce.

«Je suis réaliste», a-t-il expliqué à l’agence Belga. «À Liège, on connaît bien le syndrome de la rue des Guillemins: les chantiers se succèdent et, au final, les commerces ferment leurs portes. Si un commerçant louait une surface aujourd’hui, ce serait la faillite assurée tant qu’il n’y a pas de possibilités de parking. Mais dès que les premiers coups de pelles sont effectués, je lance le chantier.»

Pierre Berryer attend toujours de recevoir le permis nécessaire. L’enquête publique lancée en décembre dernier est terminée et n’a pas reçu de remarques négatives. Un premier permis lui avait été octroyé, mais il portait sur la construction d’un ensemble mêlant commerces et hôtel 4 étoiles. «Mais l’opérateur s’est retiré car nous sortons quand même difficilement d’une période de crise, du coup nous avons opté pour un autre concept, celui des apparts-hôtel.»

En attendant, des manifestations culturelles continueront d’être organisées dans cette ancienne poste qui avait fermé ses portes en 2003. Pierre Berryer l’avait rachetée en 2004 pour 3,7 millions d’euros.