Télévision

Top Chef : Thierry Marx «saoulé» par Noémie et choqué par la tenue de Jean-Edern

Top Chef : Thierry Marx «saoulé» par Noémie et choqué par la tenue de Jean-Edern

Thierry Marx n'avait pas sa langue dans sa poche concernant Noémie et Jean-Edern. M6

Cette quatrième semaine de compétition dans Top Chef n’a pas été de tout repos. Et les chefs ont sorti les crocs. Thierry Marx s’en est pris à Jean-Edern pour sa tenue trop décontracté et à Noémie, la chef trop «saoûlante».

Au programme de l’émission de ce lundi soir, plusieurs épreuves mais surtout pas mal de remontrances. Pour entamer les hostilités, les douze candidats ont dû revisiter la nourriture de fast-food. Et l’épreuve n’a pas été de tout repos.

Il a fallu retravailler les éléments déjà «prêts» d’un menu: hamburger, frites, nuggets, salade, soda... Les candidats l’ont fait en grattant le fromage d’un cheeseburger ou encore en remixant la viande hachée pour en refaire une toute nouvelle préparation.

Lors de cette première épreuve, la production avait invité Kev Adams et ses camarades de la série «SODA» pour jouer les «experts gastronomiques».

Au final, c’est Jordan, le plus jeune candidat, qui a tiré son épingle du jeu avec sa préparation, malgré un manque de soin sur son assiette. Il obtenait donc une immunité le qualifiant d’office pour la cinquième semaine.

Asafumi Yamashita et ses légumes d’exception

La seconde épreuve a vu six candidats se rendre chez Asafumi Yamashita, grand maître maraîcher. Le thème: les légumes, évidemment. Divisés en deux équipes de trois, les chefs se sont affrontés deux par deux autour d’une carotte, d’un navet ou d’un chou. Il fallait remporter les faveurs d’Asafumi Yamashita, mais également du chef triplement étoilé Pierre Gagnaire.

Une pression supplémentaire pour les candidats... qui a aussi occasionné quelques crises de Pierre Gagnaire,k en voyant par exemple le manque de respect d’Alexis, tronçonnant comme un barbare un navet pour en jeter une très grande partie.

Alexis perdra finalement son duel mais ses coéquipiers, Jordan (qualifié d’office) et Thibault, ont convaincu le jury et le trio passe donc en cinquième semaine.

Julien et Noémie jouent les chefs

Les six autres candidats (équipe rouge: Noémie, Mohamed et Jean-Edern; équipe jaune: Julien, Anne-Cécile et Jérémy) se sont, eux, affrontés dans une épreuve avec un chef désigné et deux commis. C’est Noémie et le Belge Julien qui ont hérité du rôle de chef et ont dû transmettre une recette à leurs commis.

L’épreuve a donné lieu à quelques critiques de Thierry Marx, notamment sur la façon de diriger de Noémie, «saoûlante».

Et comme si cela ne suffisait pas, lors de la dégustation, c’est Jean-Edern qui en a pris pour son grade. Sa tenue (jeans et baskets) et sa barbe naissante n’ont pas plu au chef Thierry Marx, qui ne s’est pas privé pour le dire.

« semaine à oublier »

Sept candidats en dernière chance

L’émission a connu un coup d’accélérateur dans la dernière partie puisque les téléspectateurs ont été privés de la préparation pour passer directement à la dégustation des plats par les chefs.

Le thème imposé était le pigeon et c’est Mohamed qui a été le moins convainquant. Signalons la prestation en demi-teinte de Pierre, pourtant finaliste de la première saison et parmi les favoris cette année. Il s’en sort de justesse.

Nos dernières videos