Mérite sportif provincial 2013: Qui succédera jeudi à Antoine Gillet?

 Mérite sportif provincial 2013: Qui succédera jeudi à Antoine Gillet?

EdA

C'est ce jeudi que le jury du mérite sportif provincial se réunira à Arlon pour désigner le lauréat 2013.

Qui succédera à Antoine Gillet (lauréat 2012) et à Thomas Meunier (lauréat 2011)? Faites vos jeux parmi ces 12 nominés et participez à notre sondage ci-dessous!

Pierre LESAGE, rallye-raid

Coup de maître pour un coup d'essai. Pierre Lesage, élagueur grimpeur, fan de spéléologie, participe pour la première fois à l'Africa Raid, la copie du Dakar original. Sans assistance, face à des pilotes d'usine expérimentés, le citoyen heydois se hisse dans le top 5. Sa cinquième place constitue un véritable exploit.

Maxime MONFORT, cyclisme

Une année un peu particulière pour le Nadrinois. Maxime démarre en force au Tour de Méditerranée. À cinq cents mètres près, il loupe même la victoire finale. Il se classera 4e. Une déception tout de même, mais pas comparable avec celle du championnat de Belgique à La Roche, où il calcule mal ses efforts, grisé par l'ambiance. Mais Maxime est de la race des cracks. Dans la foulée, il signe son meilleur classement au Tour de France, qu'il finit au 14e On notera aussi une 11e rang. place au Tour de Belgique, une 14e au Haut-Var ou une 20e au Tour de Suisse.

Florent MOTTET, cyclisme

Quelle année pour le jeune coureur d'Aye! En récompense, il rejoindra d'ailleurs Boris Dron chez Wallonie – Bruxelles. Il quitte donc l’équipe de la fédération réservée aux espoirs, Color Code – Biowanze, pour celle réservée aux élites. Florent est le coureur luxembourgeois le plus titré de l’année. En 2013, le Famennois a ajouté sept lignes à un palmarès qui n’en comptait «que» deux avant l’entame de cette campagne. Âgé de 21 ans, l’ancien vététiste s’est imposé à Londerzeel, Herenthout, Polleur, Hoeleden, Mol (interclubs), Tournai (dernière étape du Triptyque des monts et châteaux) et Beauraing, où il a enfilé le maillot de champion provincial.

François-Xavier FEROT, escrime

L'année 2013 restera marquée d'une pierre blanche pour l'épéiste du Cercle d'Escrime gaumais, François- Xavier Ferot. A 22 ans, il a en effet été sacré champion de Belgique à l'épée, au mois d'avril dernier. Un titre, décroché avec la manière, qui venait à l'époque confirmer les progrès observés chez notre champion provincial à l'épée lors de différents tournois nationaux et internationaux. La plus fine lame de notre province a vu également ses efforts récompensés par une qualification pour le championnat d'Europe de Zagreb et les Universiades de Kazan, avant d'obtenir, de la part de la fédération belge, une wild card pour participer au championnat du monde de Budapest. Trois expériences au plus haut niveau qui peuvent légitimement entretenir, chez le Gaumais, son rêve d'une qualification pour les prochains Jeux olympiques de Rio.

Excelsior VIRTON, football

Quatre ans après son retour en D3, Virton décroche un nouveau titre. Mieux, au terme de cette campagne 2012-2013, les Gaumais raflent tous les prix: meilleure attaque, meilleure défense, gant d'or pour le gardien Julien Hurbain, soulier d'or pour Renaud Emond. Et sur sa lancée, Virton semble bien parti pour un nouveau long bail en D2, voire même au sommet de notre football national où il est de plus en plus question d'étendre la D1 à 24 formations. Une réussite due au formidable travail de Frank Defays mais surtout à la gestion exemplaire du président Emond et de son équipe face à des écuries dotées d'un budget autrement supérieur.

Gaëtan BILLE, cyclisme

Pour sa deuxième année dans le peloton du World Tour, Gaëtan Bille ne remporte pas de victoire, mais il récolte bon nombre d'accessits tout au long de la saison. Il termine ainsi 3e et une 13e 9 e Prix Jef Scherens. Son plus beau fait d’armes restera pourtant sans conteste son championnat de Belgique à La Roche. Seul en tête à l'entrée de l'avant-dernier tour, il ne résistera pas au retour des cadors, mais qu'importe: ce jour-là, son panache a séduit tout le public présent. du Tour du Gabon, signe une place au Tour de Romandie, intègre le top 5 (5e ) au Tour de Norvège et se classe 8e

Julien WATRIN, athlétisme

Une année prolifique pour celui qui semble mieux parti que jamais pour devenir l'un des phares du sprint national. Julien termine 2e sur 100 m. Médaillé d'argent au relais 4 x 400 m espoirs des championnats d'Europe, il y savoure sa revanche. L'athlète de Dampicourt s'était en effet vu refuser pour un centième de seconde sa sélection au 200 mètres de ces championnats d'Europe Espoirs à Tampere (Finlande). Sans avoir pu faire les séries de qualification du samedi, il s'est retrouvé, le lendemain, avec la lourde responsabilité d'assurer le quatrième relais, soit la situation la plus risquée puisqu'en général confiée aux meilleurs des quatuors. Julien signera une course qualifiée extraordinaire dans la mesure où il a refait deux places dans les 300 derniers mètres pour boucler la course en 3.04.90, soit une moyenne de 46.2, lui qui n'avait jamais couru de tour de piste sous les 47 secondes. En relais encore mais sur 4 x 100 m, avec Damien Broothaerts, Kevin Borlée et Jonathan Borlée, Julien Watrin ramène la médaille de bronze aux Jeux de la Francophonie. du 200 m national, où il n'est devancé que par Jonathan Borlée et décroche aussi l'argent

Antoine GILLET, athlétisme

Le Bertrigeois sort le tout grand jeu lors des Jeux de la Francophonie. Il y décroche en effet la médaille d'or sur 400 m en 46.64, soit à 7 dixièmes de son record personnel. Il y devance surtout Dylan Borlée et Will Oyowe qui lui avaient soufflé la place pour la finale des mondiaux du 4 x 400 m à Moscou. Lors de ce rendez-vous majeur de l'année, Antoine avait dû en effet se contenter de participer aux qualifications. Au cours de cette année, lors du national, s'il ne termine qu'au pied du podium, le Bertrigeois descend aussi pour la première fois sous la barre des 46 secondes, avec un record à 45''98.

Laura LEPRINCE, athlétisme

Dès janvier, Laura Leprince marque son territoire. Elle décroche deux titres francophones à Gand. Sur 60 m, Laura s’impose en 7.79 ; et elle s’impose également brillamment sur le 60 m haies. Championne de Belgique sur 100 m chez les juniores, elle devance toutes ses rivales flamandes: celles- là mêmes qui lui ont été préférées lors des championnats d'Europe où elle n'a été retenue que comme réserviste. Mais à l'instar de Julien Watrin, Laura aura l'occasion de se rappeler au bon souvenir des responsables nationaux. Au national, mais aussi lors de la finale du 4 x 100 m aux Jeux de la Francophonie à Nice. Olivia Borlée déclare forfait. Avec Laetitia Libert, Cynthia Bolingo Mbongo et Anne Zagré, elle monte sur la plus haute marche du podium.

Aline ZELER, football

Aline Zéler, originaire, comme Thomas Meunier, de la région bastognarde, représente dignement notre province en équipe nationale féminine depuis 2005. Fin octobre, face au Portugal (4-1), elle a célébré par un doublé sa 55e s’était offert à l’occasion d’un affrontement avec la Grèce (1-7). Un peu plus tôt, dans cette même campagne de qualification pour la Coupe du Monde 2015, elle a inscrit, sur penalty, l’un des deux buts de la victoire face à l’Albanie. Au total, en quatre rencontres, elle aura donc planté six des quatorze inscrits par ces Diablesses dont elle est la capitaine. Et elle en a marqué 19 au cours de sa carrière internationale. Elle le dit elle-même, à 30 ans (elle les a fêtés le 2 juin), Aline Zéler n’a sans doute jamais aussi bien joué. Que ce soit au poste d’attaquante de l’équipe nationale ou en défense centrale avec le Standard puisqu’elle y a pallié l’absence de deux blessées de longue date.

Thomas MEUNIER, football

En mai 2011, il officiait encore en D3, à Virton. D'ici quelques mois, Thomas Meunier, 22 ans à peine, découvrira peut-être la Coupe du Monde au Brésil. En signant au FC Bruges des prestations convaincantes à un poste inédit pour lui, comme arrière latéral droit, l'ex-soulier d'or provincial a fini par tomber dans l'œil de Marc Wilmots, le sélectionneur national. Intransigeant derrière, précis à la relance, Thomas a fêté ses deux premières capes contre la Colombie et le Japon.

Damien DURIEUX, natation

À 14 ans, le nageur du Natation Club Athus porte tous les espoirs d'une province qui se cherche un nouveau chef de file dans cette discipline. Damien en est bien conscient et ne ménage pas ses efforts. Il s'illustre autant chez nous qu'en France et plus précisément en Lorraine, lui qui s'entraîne aussi à Metz. Cette année, il a décroché trois médailles au national, dont l'or sur 200 m dos. Tout récemment, il vient de remporter quatre titres de champion de Lorraine (14-15 ans) tout en se glissant dans cinq finales toutes catégories. sélection. Et quelques jours plus tôt, c’est un triplé, son premier avec les Diablesses, qu’elle réalise.

Axel ZEEBROEK, triathlon

N'était son échec à Hawaï, mondial de la discipline, le citoyen de Bérismenil a sans doute livré sa saison la plus aboutie. Il a ainsi collectionné les victoires: à Luxembourg, à Lanzarote, à Wieswampach ou à Bruges. Il s'est surtout distingué à Francfort, la référence après Hawaï, terminant 4e et ce, pour la première fois de sa carrière, en affichant moins de 8 h 15 pour un ironman.


 

Retour sur ALSPORTS Contactez-nous Facebook ALSPORTS