USA

Obama et Beyoncé: le Washington Post dément

Obama et Beyoncé: le Washington Post dément

Obama et Beyoncé: ce n’est pas la première fois que des rumeurs font état d’infidélités supposées du président. Associated Press / Reporters

C’était «la» rumeur du jour hier: une liaison entre Barack Obama et la chanteuse Beyoncé allait être dévoilée. Les démentis ont suivi.

Lundi matin, un célèbre paparazzi laissait entendre que le Washington Post s’apprêtait à dévoiler une liaison entre le président américain Barack Obama et la chanteuse Beyoncé. Interviewé sur Europe 1 lors du Grand direct des médias, de Jean-Marc Morandini, Pascal Rostain affirmait que «quelque chose d’énorme est en train de se passer aux États-Unis».

«D’ailleurs, ça va sortir demain dans une édition du Washington Post, on ne peut pas dire que ça soit de la presse de caniveau, sur une liaison supposée entre le président Barack Obama et Beyoncé», avait-il expliqué, visiblement bien informé.

Partout sauf…

Il n’en fallait pas plus pour que l’information soit relayée partout… sauf dans le pays concerné.

Mais dans l’après-midi, Pascal Rostain est revenu sur ses déclarations en affirmant au magazine Public: «Je n’ai pas du tout dit ça. J’ai dit que des journalistes américains travaillaient sur le dossier et qu’ils pouvaient dégainer leurs infos d’un jour à l’autre. Mais en aucun cas je n’ai dit que ça sortirait demain mardi.»

De son côté, interrogée par Vanity Fair France, le quotidien américain a démenti l’info via sa directrice de la communication: «Je peux vous dire que c’est faux.» Elle ajoute: «Le Washington Post ne prépare pas d’articles» de ce genre.

Pas les premières rumeurs

Ce n’est pas la première fois que l’on entend des rumeurs de tensions au sein du couple Obama. Il y a quelques jours le tabloïd américain National Enquirer affirmait que le couple battait de l’aile. Le journal annonçait même que Michelle Obama faisait chambre à part et qu’elle avait décidé de demander le divorce en 2016, soit à la fin du mandat de son mari.

Un selfie polémique avec une ministre danoise

Mais ce n’est pas tout. Il y a peu de temps, une idylle avec une ministre danoise avait été relayée par la presse suite à un «selfie» lors de la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela.

On cherche visiblement des noises au président. Le photographe de l’AFP avait ensuite expliqué le contexte. «Michelle Obama avait l’air de bonne humeur. Je pense que ce n’est qu’une interprétation de la photo. C’est le genre de malentendu qui arrive en photographie.»

Quel crédit donner à tout cela? Le tabloïd américain, équivalent de Closer ou Voici chez nous, est peut-être à côté de la plaque mais il doit bien y avoir une épine dans le couple présidentiel. De là, à prétendre une liaison entre la tigresse Beyoncé et le plus glam des présidents, faut pas pousser le bouchon.

En tout cas cette histoire d’adultère en rappelle étrangement une autre, alors que le président américain recevait justement ce lundi à la Maison-Blanche… le président français François Hollande, qui fait face à la révélation de sa liaison avec l’actrice Julie Gayet.