Lorsqu’on calcule la moyenne d’âge des joueurs de Templiers sur le terrain, elle se situe peu en dessous des vingt-deux ans. En y ajoutant le banc, cette moyenne diminue encore. Ce dimanche, contre un Vaux-Borset qui possède une équipe mêlant la jeunesse à l’expérience (et qui a une moyenne d’âge de vingt-cinq ans), certains observateurs disaient que c’est justement cette abondance de jeunesse qui a posé problème.