article abonné offert

Buron et Vaux sont sereins

Le sympathique Francis Buron était rayonnant à l’issue de la rencontre. Alors qu’il avait repris l’équipe à une treizième place après quatorze matchs et autant de points, il a replacé Vaux-Borset à une onzième place en prenant treize points en dix matchs. En cas de défaite contre Templiers, la situation aurait été tout autre. «Nous avons joué contre une équipe jeune et courageuse», disait Francis Buron. «Si le match n’était pas d’un très bon niveau, c’est parce que les deux équipes ne voulaient pas le perdre. Néanmoins, j’ai pris des risques en alignant deux attaquants. Nous avons fait une bonne première période contre le vent. Nous avons mal repris après la pause pendant un quart d’heure, mais la dernière demi-heure était très bonne.»