Les faits remontent à la nuit du 27 juin 2005. Devant le chapiteau où se termine un bal organisé par le club des jeunes, à Rossignol, Dychni Amagov, un jeune Tchétchène âgé de 27 ans et vivant à Arlon, porte deux coups de couteau à Yohan Marcq, un jeune de 21 ans de la localité. La victime, frappée en plein cœur, succombe. Dans le mouvement de panique qui suit, Amagov parvient à s’enfuir. En 2008, une rumeur fait état de la mort d’Amagov en Tchétchénie. Il existe même un certificat de décès, mais le doute subsiste.