Le CD&V veut faciliter l'accès des entreprises aux marchés étrangers et estime qu'il faut investir davantage en l'Afrique, marché en croissance, a expliqué lundi le ministre-président flamand, Kris Peeters, accompagné du vice-premier ministre Pieter De Crem, de la ministre flamande Joke Schauvliege et de la députée européenne Marianne Thyssen, lors de l'étape du "Kris Peeters on tour" à Schellebelle.

"Lentement mais sûrement, les entrepreneurs flamands retrouvent le chemin des marchés africains. Au cours des dix premiers mois de 2013, l'exportation a augmenté de 16 pc et en 2012, de 17 pc", a expliqué M. Peeters.

L'agence flamande à l'exportation, Flanders Investment & Trade, a ouvert des antennes en Ethiopie et en Angola. Le CD&V propose de poursuivre le mouvement vers le Nigeria, pays vers lequel les exportations flamandes ont crû de 36 pc au cours des dix premiers mois de l'an passé.

# Belga context View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=gkgccehg )