article abonné offert

Hemptinne - atelier céramique

La céramique : une thérapie

La céramique : une thérapie

La créativité et l’envie de se dépasser sont les deux motivations d’Ellen, adepte de l’atelier depuis le mois de janvier. EdA

«Oui, il s’agit d’une drogue bienfaisante, précise Jacqueline Thiry. En tout cas, rares sont ceux ou celles qui savent se passer d’une séance de céramique. » Selon elle, tout ce qui se passe dans l’atelier n’a plus de lien ni au temps ni à l’espace. Elle ajoutera non sans malice que l’on peut parler de thérapie mais surtout de «terre à pie ». «Lorsque nous nous retrouvons, nous parlons de choses et d’autres. C’est normal, nous ne sommes pas là pour nous prendre la tête mais pour créer et échanger nos points de vue. Bref, nous déconnecter du monde stressant qui nous entoure. »