article abonné offert

« Un quart d’heure de retard »

Ce samedi, Geoffrey Cabaye s’est bien démené même s’il aurait peut-être pu se montrer plus décisif sur quelques coups de pied arrêtés en fin de match: «Dommage que ce ne soit qu’après avoir encaissé que l’on a commencé à bien jouer et il ne faut pas non plus invoquer comme excuse l’absence d’Ihou.