Pour le procureur fédéral, les préventions examinées ressortent à de la grande criminalité

Le procureur fédéral Jean-Pascal Thoreau a estimé lundi après-midi, lors de son réquisitoire devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, que les préventions examinées dans le cadre du procès concernant la fraude dans le monde du football belge entre 2004 et 2006 ressortent à de la grande criminalité. Selon le représentant du ministère public, ce procès a toute son utilité et tout son sens, même sans la présence de l'homme d'affaires chinois Zehyun Ye.

Jean-Pascal Thoreau a regretté l'absence importante de prévenus lors des différentes audiences du procès. "La justice, c'est faire face à ses responsabilités. Je ne constate, en outre, pas très souvent une telle lâcheté dans le chef de certains prévenus", a-t-il déclaré.

Dans son réquisitoire, le procureur fédéral s'est attaché à reconstruire une ligne du temps des agissements de Zehyun Ye en Belgique. Celui-ci a réussi à organiser dans notre pays un processus criminel que Jean-Pascal Thoreau a comparé à "un virus qui n'a pas rencontré suffisamment d'anticorps pour le contrecarrer". "M. Ye ne connaissait strictement rien au monde du football. Mais ce secteur se révèle avoir des pôles de fragilité perméables à ce fameux virus", a-t-il constaté.

Le représentant du ministère public a ainsi pointé quelques failles comme les paris misés sur le football belge, surtout depuis l'étranger, et un milieu qui brasse énormément d'argent avec des structures juridiques "totalement inadaptées", critiquant le fait que la majorité des clubs professionnels sont des asbl et non des sociétés commerciales. Jean-Pascal Thoreau a également émis des doutes sur les origines de l'argent qui circule dans ce milieu dont il regrette, en outre, le manque de transparence.

Développant son propos sur ce dernier point, le procureur fédéral a fustigé l'existence d'un parquet fédéral au sein de l'Union belge de football (UB) et la confusion que cela suscite avec le parquet qu'il représente devant le tribunal. "C'est comme du Canada Dry. Ca (le parquet fédéral de l'UB, ndlr) porte le nom d'une institution officielle mais ca ne l'est pas du tout! " L'UB est une asbl qui ne dispose pas des moyens pour gérer des informations de corruption, a-t-il encore affirmé.

Selon le procureur, la structure principale de ce dossier de fraude dans le monde du football est formée par des organisations criminelles et des associations de malfaiteurs. "Afin de développer son dessein criminel, M. Ye apportait de l'argent et se présentait comme investisseur, qui, très vite, voulait avoir son mot à dire sur la gestion sportive des clubs dont il s'était rapproché. Il contrôlait de la sorte l'équipe et les joueurs et les problèmes de gestion dans les clubs ont favorisé le développement de ses activités", a-t-il expliqué.

Jean-Pascal Thoreau a estimé que les préventions de corruption passive à l'encontre des joueurs du Lierse étaient toutes établies. Il en est de même en ce qui concerne la corruption active reprochée à Zehyun Ye et au duo d'entraîneurs du Lierse Paul Put et Patrick Deman. L'association de malfaiteurs dans le chef de l'homme d'affaires chinois, des entraîneurs et des joueurs lierrois est elle aussi établie. Enfin, selon le procureur fédéral, M. Ye est le chef d'une organisation criminelle dans laquelle MM. Put et Deman ont participé aux prises de décisions et dont les joueurs étaient membres.

Avant de suspendre son réquisitoire, le représentant du ministère public a évoqué l'agent de joueurs Pietro Allatta, parlant de lui comme d'un agent qui n'a pas les autorisations requises pour exercer sa profession, ayant raté les examens pour obtenir sa licence d'agent en Belgique, et le qualifiant d'agence de recouvrement des dettes. "M. Allatta pratique le recouvrement musclé et la menace", a-t-il affirmé, avant de détailler la manière avec laquelle l'agent de joueurs a organisé de manière frauduleuse son insolvabilité. Au moment des faits, Pietro Allatta devait 125.000 euros au fisc belge.

Le procureur fédéral poursuivra mardi matin son réquisitoire.

# Belga context View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=ohkachji )