ENSEIGNEMENT

800 places dans des classes mobiles à la rentrée 2014

800 places dans des classes mobiles à la rentrée 2014

- Belga

L’installation des premiers pavillons mobiles dans les cours des écoles maternelles et primaires de Bruxelles d’ici septembre prochain devrait assurer une rentrée 2014 sereine, a indiqué lundi le ministre en charge des Bâtiments scolaires, Jean-Marc Nollet.

Interrogé lundi en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le ministre Ecolo a indiqué que quelque 800 places devraient être créées d’ici la prochaine rentrée dans le fondamental bruxellois à l’aide de ces pavillons mobiles.

«Au total, 1.500 nouvelles places sont nécessaires (pour la prochaine rentrée). 1.100 sont déjà disponibles. On doit donc répondre à (un déficit de) 400 places. Or, on arrive ici avec 800 places», a assuré M. Nollet, interrogé sur la question par Françoise Bertieaux (MR) et Julie de Groote (cdH).

Devant les députés, le ministre a fourni le détail commune par commune du nombre des nouvelles places attendues d’ici septembre prochain dans la capitale.

Fin novembre, le gouvernement de la Fédération avait approuvé un plan doté de 55 millions d’euros visant à créer d’urgence 13.750 places supplémentaires dans l’enseignement fondamental, mais aussi secondaire, pour faire face aux effets du boom démographique, particulièrement important à Bruxelles.

Ce plan est articulé en trois phases distinctes. La première consiste à déployer des classes mobiles dans les cours d’écoles, la seconde à construire des classes modulaires fixes, et la troisième à rénover ou étendre des infrastructures scolaires en dur déjà existantes.

Selon le ministre Nollet, la phase 1 (classes mobiles) permettra de créer déjà 800 places dans le fondamental rien qu’à Bruxelles.

«L’ensemble des demandes bruxelloises, tous réseaux confondus, pourront être rencontrées dans le cadre la phase 1», a assuré le ministre.