Football -

Procès Zheyun Ye: des dizaines de milliers d’euros réclamés

Procès Zheyun Ye: des dizaines de milliers d’euros réclamés

Le président de la cour. Belga

Les avocats de diverses parties ont pris la parole ce lundi matin au procès dits des matches truqués.

«Le football, c’est laisser rêver les gens. Et tout commence avec l’honnêteté et l’intégrité. Falsifier des matches, des résultats, c’est porter atteinte au football de ces tout petits qui veulent devenir footballeurs, de tous ces supporters pour qui le jour du match est un moment très important de la semaine. Or, en 2005, les fondements du football ont été gravement atteints», a regretté lundi matin Me Elisabetts Matthys lors de sa plaidoirie devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Elle y représente l’Union belge de football (UB), qui s’est portée partie civile dans le cadre du procès de la fraude dans le monde du football belge entre 2004 et 2006.

Un avis que rejoint Me Daniel Spreutels, l’avocat du RSC Anderlecht qui s’est lui porté partie civile contre l’ancien joueur du Lierse Dan Mitu, prévenu dans ce dossier de corruption passive. Ce dernier avait été transféré à Anderlecht avant que le scandale des matches truqués ne soit révélé en 2006. «Le football s’est pratiqué pour perdre et non plus pour gagner. Même dix ans plus tard, il est important que l’on dise que ces pratiques sont honteuses, inadmissibles et qu’elles ont ruiné les règles du sport», a-t-il estimé, qualifiant de «véritable tsunami» le scandale des matches truqués.

«Le scandale a porté atteinte à l’image et à la crédibilité du football belge au niveau national mais également international», a renchéri l’UB, selon qui chaque prévenu avait son importance dans ce dossier et a décidé volontairement de participer aux faits qui leur sont reprochés. «M. Ye était le chef d’orchestre mais seul il était inutile.»

L’Union belge a demandé 25.000 euros de dommages à l’homme d’affaires chinois, 15.000 euros au duo d’entraîneurs du Lierse Paul Put et Patrick Deman, et 1.500 euros par match aux prévenus qui se sont rendus coupable de corruption active ou passive.

Anderlecht demande quant à lui à Dan Mitu une indemnité de 25.000 euros réduite à un euro provisionnel pour le dommage subi. «A aucun moment, M. Mitu n’a fait preuve de franchise. Lorsqu’il a fait des aveux, ceux-ci ont toujours été minimalistes et émis avec des réserves. On retrouve un seul leitmotiv dans ses déclarations. A chaque fois qu’on l’interroge, il répond: ‘je ne sais pas...’», a lancé Me Spreutels au tribunal. «Dan Mitu a nié tout ce qu’il a pu nier et n’a, à aucun moment, pris ses responsabilités. Il n’a cessé de mentir!», a-t-il poursuivi.

Le club bruxellois avait décidé de licencier l’ex-joueur du Lierse lorsque le scandale a été révélé, estimant que son image avait été atteinte. «Il n’était pas concevable que continue à évoluer à Anderlecht un joueur qui triche de la sorte», a justifié Me Spreutels.

La Pro League s’est elle aussi portée partie civile car elle estime que son image a été atteinte. «Le football professionnel en Belgique a subi un préjudice énorme! Les supporters ont été trahis et ont tourné le dos au monde du football et les sponsors s’en sont allés», a affirmé son avocate Me Van Rawestyn, qui a évalué le dommage pour la Pro League à 300.000 euros.

Différentes parties civiles liées au club du Lierse ont également réclamé des dommages au tribunal pour le préjudice qu’elles avaient subi. Krefima, société de crédit et sponsor principal du club au moment des faits, estime que son image a été fortement atteinte par les faits. Elle a été rejointe dans sa démarche par le club du Lierse et par l’asbl Lierse 2006, représentant près de 2.000 supporters du club lierrois.

L’audience reprendra à 14H avec le réquisitoire du ministère public.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 34 24 6 4 73/26 76
2 Antwerp 34 18 10 6 57/48 60
3 Anderlecht 34 15 6 13 51/34 58
4 KRC Genk 34 16 10 8 67/48 56
5 Ostende 34 15 11 8 49/41 53
6 Standard 34 13 10 11 52/41 50
7 La Gantoise 34 14 13 7 55/42 49
8 FC Malines 34 13 12 9 54/54 48
9 Beerschot 34 14 15 5 58/64 47
10 Zulte-Waregem 34 14 16 4 53/69 46
11 OH Louvain 34 12 13 9 54/59 45
12 Eupen 34 10 11 13 44/55 43
13 Charleroi 34 11 14 9 46/49 42
14 Courtrai 34 11 17 6 44/57 39
15 St-Trond 34 10 16 8 41/52 38
16 Cercle Bruges 34 11 20 3 40/51 36
17 Waasland-B. 34 8 19 7 44/70 31
18 Mouscron 34 7 17 10 32/54 31