Liège -

Liège: trois ans requis contre l’auteur de braquages de pharmacies

Liège: trois ans requis contre l’auteur de braquages de pharmacies

(photo d’illustration) EDA

Le parquet a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de 3 ans de prison éventuellement assortie d’un sursis contre un Liégeois de 30 ans qui avait commis quatre attaques de pharmacies à Liège à la veille du réveillon de Noël.

Le prévenu avait commis les faits alors qu’il était sous l’influence d’une quantité importante de médicaments composés de benzodiazépine.

Ce Liégeois qui était héroïnomane depuis un an avait attaqué quatre pharmacies durant la journée du 23 décembre 2013. Casqué et armé, il s’était à chaque fois emparé du contenu de la caisse avant de prendre la fuite en scooter. L’homme avait été identifié à l’aide de caméras de surveillance. Le 24 décembre, il avait été intercepté avant même de commettre un cinquième braquage dans une pharmacie.

Le prévenu, en aveux, ne se souvenait pas des faits commis lors de son arrestation. Il s’agissait d’un toxicomane dépressif qui consommait des calmants à la benzodiazépine à doses de sevrage. Le jour des faits, il aurait ingurgité 45 médicaments pour se retrouver dans un état d’excitation et d’amnésie qu’il ne contrôlait plus. «Il a été emporté dans un extraordinaire pétage de plombs dû à l’explosion chimique qui se produit lors d’absorption massive de ce genre de médicament», a plaidé son avocat, Me Reynders.

Le parquet a requis une peine de 3 ans sans s’opposer au sursis tandis que la défense a réclamé la suspension du prononcé.

Le jugement est attendu pour le 10 mars.