article abonné offert

Il y a cent ans dans le Courrier de l’Escaut

En mémoire des soldats tombés à Waterloo

Un gardien de batterie aperçut dimanche matin, dans les terrains voisins du fort de Lucey (France) dont l’accès est interdit aux personnes étrangères à l’armée, un individu qui examinait avec attention les abords de la batterie de Troudes. Il l’observa et le vit se dissimuler dans un fossé du fort où il installa un appareil photographique. Il a été arrêté. L’inconnu était originaire de Selz (Allemagne).

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 186 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?