Escapade wallonne

Ploegsteert : sur les traces de la Grande Guerre

Ploegsteert : sur les traces de la Grande Guerre

EdA

Comines-Warneton, au sud d’Ypres. Arrêt à Ploegsteert, village mis à l’honneur lors des futures commémorations du début de la guerre 14-18.

Flirtant avec le Nord-Pas-de-Calais, flamande jusqu’en 1963, la localité est une page d’Histoire, riche en réserves naturelles et zones Natura 2000. Les hirondelles de rivage y sont légion, les touristes, écossais ou anglais, aussi. Ils viennent s’y recueillir sur les croix blanches, laisser une trace. Les troupes allemandes pénétrèrent ici en octobre 1914. Après trois semaines de combat face aux Britanniques de l’Essex et du Lancashire, une guerre de position s’installa quatre ans. Les Britanniques se retrancheront dans les bois et les Ploegsteertois déserteront, hormis 300 téméraires creusant des tranchées, maintenant un commerce de première nécessité. Pris par les Allemands en avril 1918, le village est libéré fin septembre. Les gens d’ici cultivent le sourire et le souvenir. Depuis 1931, le cœur de la localité abrite un Mémorial circulaire immaculé célébrant 11 447 soldats tombés pour nous. Participant au projet Gone West, porté par la Flandre occidentale et axé sur la reconstitution du front de la Grande Guerre depuis Nieuport jusqu’ici, le village s’illuminera de porte-flambeaux le 17 octobre. Un Centre d’interprétation de la Grande Guerre complète désormais la mémoire locale. Souvenons-nous.