Actu et projets

(c) Benoit Bouchez

Muriel Sarkany termine une formation pour devenir entraîneur. «Mais j’ai tellement été sur des compétitions que je n’ai pas envie de refaire ça, dit-elle.

I> Je me tournerai éventuellement vers du coaching ici. Cela m’attire assez bien.» La grimpeuse ne reste jamais bien loin du terrain. En novembre dernier, elle a réussi une voie 9a – la plus difficile – dans les Gorges du Loup, en France. Elle est la quatrième femme au monde à avoir réalisé cet exploit, et la plus âgée. «Réussir une voie signifie la faire d’une traite. Celle-ci n’est pas très haute (20-25 m), mais elle très intense et physique, les prises sont petites et demandent beaucoup de technique. Le moindre placement de pied est super important. Je l’ai faite en 3,30 minutes.»

Déjà partante pour un nouveau défi? «Quand je me remémore cet exploit, je sens que je pourrais faire plus dur. J’ai envie d’essayer. Je n’ai pas encore atteint la limite!»