WRC - Rallye de Suède

Triple couronne suédoise pour Latvala

Triple couronne suédoise pour Latvala

AFP

En tête depuis la 10e étape spéciale (sur 24), le Finlandais a remporté son 3e rallye de Suède devant son coéquipier norvégien Mikkelsen.

Ogier finit 6e .

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW Polo-R) a remporté une 3e victoire au Rallye de Suède, deuxième manche du Championnat du monde WRC, samedi, entrant dans le club très fermé des pilotes nordiques à s’être illustré sur ces routes enneigées.

Tout en signant le neuvième succès de sa carrière, Latvala rejoint ainsi son compatriote Tommi Makinen et le Suédois Kenneth Eriksson, alors que le record du Suédois Stig Blomqvist (7) paraît inabordable.

«J’ai dû attaquer fort car Andreas Mikkelsen (VW) a été à un moment à moins de quatre secondes», a expliqué le pilote Volkswagen qui n’avait pas remporté le moindre rallye depuis l’Acropole en juin dernier.

Cette victoire s’est dessinée seulement à partir de vendredi midi car jusqu’à l’ES7, Sébastien Ogier (VW), victorieux l’an passé, semblait prendre la course à son compte et menait avec six secondes d’avance sur Mikkelsen, douze sur Latvala et une vingtaine sur Ostberg (Citroën).

Mais, «un manque de concentration et une faute stupide», selon les déclarations du Français, l’embarquaient dans un mur de neige, venaient fausser le jeu et le reléguer à la 20e place à plus de quatre minutes de Mikkelsen, le nouveau leader.

Une légère erreur du Norvégien permettait à son tour à Latvala de s’emparer du commandement dès l’ES10 et de ne plus le lâcher.

Quant au champion du monde en titre, il finit à la 6e place, grâce à une féroce remontée marquée par dix victoires en spéciale, soit le double de Latvala. Au classement général, Ogier laisse sa place de leader à Latvala pour cinq points.

«Ce sera un avantage au Mexique de ne pas ouvrir la route», a estimé le pilote français, victorieux l’an passé en Amérique centrale et déjà l’œil fixé sur le prochain rendez-vous du mois de mars.