Mayer : de l’arthrite à l’or olympique

AFP

Le «pays du ski alpin» est comblé: après 12 ans d’attente, Matthias Mayer a apporté hier à l’Autriche l’or dans l’épreuve-reine des JO, la descente masculine, sur les pentes de Rosa Khoutor.

/P>

L’homonymie phonétique est trompeuse: le gracile Matthias Mayer n’a rien du massif et flamboyant Hermann Maier, mais il compte désormais, à 23 ans, un titre olympique dans la discipline-reine que «Herminator» n’aura jamais décroché.

Matthias Mayer n’est pas n’importe qui: il est le fils de Helmut, vice-champion olympique de super-G aux Jeux de Calgary, en 1988.

Mais il ne lui serait jamais venu à l’idée, jeune, de s’en prévaloir. Certes Helmut lui a enseigné les premières gammes sur les planches, l’a accompagné jusque dans les compétitions de jeunes. Puis, naturellement, le fils prodige s’est affranchi de cette tutelle.

C’est d’ailleurs en super-G, discipline de vitesse et d’instinct, que Matthias s’est fait un prénom, déjà vice-champion du monde juniors, tout en technique et en toucher de neige, puis avec deux podiums en Coupe du monde.

Poids plume (1,79 m pour 73 kg) dans la catégorie des lourds, Matthias avait montré son talent ces derniers mois, mais sans parvenir à décrocher de podiums en descente.

Le nouveau champion olympique n’avait pas lésiné sur la préparation physique, pratiquant beaucoup de VTT durant la préparation estivale.

Suite à une arthrite réactionnelle en 2012, il a aussi perdu bien malgré lui une quinzaine de kilos. De cette maladie, il a fait une force.

La force du destin? Sa maman Margritt – «très religieuse», précise-t-il –, lui a bien mis en tête qu’il existe.

Sur une piste très tournante, favorisant les spécialistes du super-G, Mayer a devancé l’Italien Innerhofer et le Norvégien Jansrud. Les favoris, eux, ont commis quelques fautes. Le Norvégien Aksel Lund Svindal, présent sur tous les podiums depuis le début de l’hiver, termine à la quatrième place. L’Américain Bode Miller, 36 ans, qui rêvait d’ajouter l’or de la descente à son impressionnante collection de médailles olympiques (5), n’a terminé que huitième.