Standard - Zulte Waregem 2-0

Mpoku: «Nous sommes nos principaux rivaux»

Mpoku: «Nous sommes nos principaux rivaux»

Belga

Durant la semaine écoulée, lors d’un point presse, Paul-José Mpoku avait évoqué le fait qu’il n’avait plus inscrit de but sur coup franc depuis un certain temps (depuis la victoire à Genk, mi-août).

+ Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport

Tout naturellement, hier, il était ravi d’évoquer sa magnifique réalisation qu’il dédiait au team-manager de l’équipe liégeoise.

«Pierre Locht m’avait conseillé quelque chose et j’en ai tenu compte, expliquait-il. Ce but particulièrement important puisqu’il nous a ouvert les portes de la victoire est pour lui! Mais je ne vais pas vous révéler ce qu’il m’a dit pour ne pas que tous les gardiens soient au courant. Après les séances d’entraînement, je m’exerce beaucoup à ce genre d’exercices avec Ciman et de Sart et je suis heureux que le travail ait porté ses fruits ce dimanche.»

Probablement que les Rouches auraient éprouvé bien du mal à venir à bout des Flandriens sans ce coup franc. «Effectivement, concédait “Polo”, mais on savait bien qu’on n’allait pas nécessairement inscrire quatre buts, comme contre le Cercle une semaine plus tôt. Zulte est une belle équipe bien en place. Elle est difficile à jouer. Nos adversaires n’étaient pas venus uniquement pour défendre et je crois que le public a assisté à une belle rencontre.»

« De la sorte, il ne peut rien nous arriver »

Pressé de questions sur le titre qui ne pourrait plus échapper aux Liégeois, comme jeudi dernier, Mpoku tempérait: «C’est sûr que douze points d’avance, c’est considérable mais quand ce sera divisé par deux, cela ne fera plus que deux matches d’avance. Évidemment, si on poursuit de la même façon, il ne peut rien nous arriver. Comme je l’ai déjà dit, nous sommes nos principaux rivaux.»

Nos dernières videos