Une fuite d’informations au SPF ?

Le cabinet du ministre des Finances Koen Geens dit ne pas être au courant de cette enquête concernant des hauts fonctionnaires de son administration, le SPF Finances. Belga

Une enquête a été ouverte sur des hauts fonctionnaires du SPF Finances. Ils sont peut-être à l’origine d’une «fuite».

Le parquet d’Audenarde a ouvert une enquête sur plusieurs hauts fonctionnaires du Service Public Fédéral (SPF) Finances, écrivait samedi Het Belang van Limburg. Ils auraient tuyauté une société de transport sur les contrôles de services tels que l’inspection spéciale des impôts (ISI).

Le 17 décembre dernier, plus de trente inspecteurs se sont présentés dans une société de transport à Audenarde, en Flandre orientale. Il s’agissait d’une importante action de contrôle menée conjointement par l’ISI, les douanes et la police. L’intervention portait sur des soupçons de dumping social, l’utilisation à faible coût de chauffeurs étrangers.

Mais lors de cette intervention, les enquêteurs ont découvert des échanges d’e-mails avec des hauts fonctionnaires des Finances dans le bureau du patron de l’entreprise. Dans ces courriers, les fonctionnaires évoquaient d’anciens contrôles au sein de l’entreprise.

Un e-mail contenait même une liste complète des entreprises qui devaient s’attendre à ces contrôles.

Le parquet d’Audenarde a donc ouvert une enquête sur cette fuite d’informations. Le secrétaire d’État à la Lutte contre la fraude John Crombez (sp.a) a confirmé les faits mais n’a pas souhaité communiquer d’informations supplémentaires. Le cabinet du ministre des Finances Koen Geens (CD&V) a indiqué qu’il n’était pas au courant de cette enquête concernant son administration.