«Dinantais il fut, dinantais il reste. Dinantais, il est à nous et voulons le fêter!» Voilà comment Marc Baeken commençait, vendredi, son discours.