Ça guerroie à Chambord

Entre le maire de Chambord et le «châtelain» tout puissant, c’est la guerre ouverte. Pas si anodin que ça…

La guerre est déclarée entre le château de la Loire le plus fameux, Chambord, classé au patrimoine mondial et l’un des plus petits villages de France situé sur son domaine.

En jeu: un ambitieux projet de montée en gamme des infrastructures touristiques à proximité du château. Le domaine souhaite augmenter le nombre de visiteurs (plus de 700 000 par an) avec la création d’une «maison du domaine», d’un «auditorium» et la reconstruction de jardins à la française.

Mais l’ancien domaine royal englobe la commune de Chambord et ses 132 habitants, créant une situation unique. Son maire est un roi sans terre, tandis que le directeur général du domaine, véritable «châtelain républicain», détient les pleins pouvoirs. Certains vont jusqu’à suggérer de dissoudre tout simplement la commune de Chambord. Une perspective qui fait s’étouffer d’indignation le maire. Selon qui le lobby des chasseurs se cache derrière tout ça.

Par ailleurs, l’Unesco, qui a son mot à dire, «n’a pas été informé» des projets. Gênant…