HANDICAP ET MOBILITÉ

Christian Baeke : les tribulations d’un “vilain petit chaisard”

Depuis son village, depuis sa chaise roulante, Christian Baeke exige et réclame. Il veut des bus adaptés et des arrêts praticables. Et ne lui parlez pas de transports groupés spécialement prévus pour les personnes handicapées.

Christian Baeke est en chaise roulante. Désormais, il doit se passer de sa voiture. Il habite à la campagne, du côté de Fernelmont. « Pas question de m’enterrer vivant chez moi », prévient-il.

« Vilain petit chaisard »

Bon, tout va bien puisque les Tec ont mis en place des bus adaptés. « Il suffit d’en mettre en exploitation dans les deux sens de la ligne 816 », a-t-il écrit à la Wallonne du Transport.
Doux rêveur ? Rebelle coriace ? Emm… ? Lui, il préfère encore « vilain petit chaisard ».

C’est d’ailleurs comme ça qu’il a baptisé sa page Facebook. Cette bagarre pour l’autonomie des personnes handicapées et leur mobilité, il l’a entamée il y a 33 ans. « Je ne débarque donc pas comme un Martien capricieux. » Et il ne supporte pas les « ghettos » réservés aux personnes handicapées.

Il a testé l’arrêt de bus près de chez lui. Suspense… Bonne ou mauvaise nouvelle ? Nous l’avons accompagné. Découvrez notre reportage vidéo ci-dessus.

Autre difficulté, loin d'être anecdotique, c'est l'accès aux boîtes aux lettres de la Poste. Et là, de nouveau, Christian se trouve face à certaines difficultés... qu'il arrive à surmonter avec un peu d'ingéniosité.

À voir ci-dessous :

 

+ Prolongez l'info dans L'Avenird e ce lundi 10 février 2014.