MOBILITE

Taxe au km: le boulot vous coûterait cher

Taxe au km: le boulot vous coûterait cher

Une telle taxe au kilomètre coûterait une fortune si elle dépassait le stade de l’opération pilote. Belga

Ça commence le 17 février et ne concernera que 1.200 personnes. Mais l’opération pilote sur la taxe au kilomètre déchaîne déjà la polémique.

 

Une facture annuelle supplémentaire de 1000€ pour rouler avec votre voiture. Voilà ce que donne une simulation pour le conducteur moyen si on applique la taxe au km qui sera testée dès le 17 février sur 1 200 personnes.

Régions wallonne, flamande et bruxelloise sont tombées d’accord sur le projet: une opération pilote pour tester une taxe au kilomètre pour les automobilistes.

Ce que cela prévoit? Pour emprunter l’autoroute, c’est 5 cents/km, pour les autres tronçons qui ne sont ni autoroutiers ni urbains, il vous en coûte 6,5 cents/km.

C’est une fois que vous mettez vos pneus en ville que le tarif se corse et peut monter jusqu’à 9 cents/km!

Mieux vaut faire la noce que travailler

Ça, ce sont les tarifs maximums pratiqués pendant les heures de pointe: de 7hà 9het de 16hà 18 h. En dehors de ces tranches horaires, on divise par deux.

Petite consolation, c’est gratuit entre 22het 5hdu matin. Bref, en voiture, mieux vaut faire la noce que travailler.

Pendant cette opération pilote, tout sera calculé via un GPS. La zone test sera Bruxelles et sa périphérie ainsi que le territoire couvert par le futur RER.

Mais pas besoin d’un GPS pour faire vos calculs personnels si le système était étendu à tout le territoire.

 

 

Pour le conducteur moyen, c’est 1 000 € par an

À vos calculettes et simulations (voir aussi l’infographie ci-contre) sur base des statistiques de la Febiac (Fédération belge de l’automobile et du cycle). Un Wallon parcourt en moyenne 17 824 km par an, soit 42,9 km/jour.

Pour la répartition route, autoroute, ville, toujours sur base des statistiques de la Febiac, on peut tabler sur 17 km de routes «normales,» 17 km d’autoroutes et 8,9 km de voiries urbaines.

L’addition finale est sans appel: si vous êtes un conducteur moyen, cela vous en coûterait plus ou moins 1 000€ par an. Sauf si vous roulez entre 22het 5hdu matin.

Mais prenons d’autres cas: si vous roulez 30 000 km par an, cela vous reviendra à 1760 euros. Et celui qui arrive à 50 000 km par an est mûr pour payer 2 940 euros!

Autoroute ou pas, c’est intenable

Si on extrapole ces chiffres à des trajets-types pour vous rendre à votre boulot, il y a carrément de quoi tomber de sa chaise (voir tableau).

Ainsi, par exemple, si vous habitez à Liège et travaillez à Namur, il vous en coûterait de 660 à 1320 euros par an en taxes de circulation, rien que pour aller bosser!

Et la situation n’est pas plus jojo si vous n’empruntez que les routes nationales.

Ajoutez à cela le prix des carburants et on comprendra rapidement que cette taxe au km est tout simplement imbuvable. Même si on y intègre un jour la taxe de circulation actuellement due.

Nos dernières videos