guerre en Syrie -

Syrie : au moins 85 morts samedi dans des raids du régime sur Alep

Syrie : au moins 85 morts samedi dans des raids du régime sur Alep

Des barils d’explosifs ont été lancés par des hélicoptères. AFP

Au moins 85 personnes, dont 65 civils, ont trouvé la mort samedi à Alep, principale ville du nord de la Syrie, par des barils d’explosifs lancés par des hélicoptères de l’armée loyaliste, a affirmé dimanche une ONG.

«Au moins 85 personnes dont été tuées parmi lesquelles 65 civils dont 13 enfants, dix jihadistes du Front al-Nosra et dix inconnus par des barils explosifs lancés sur des quartiers dans l’est d’Alep », a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.

Selon l’OSDH, 34 personnes ont péri, dont six enfants et deux femmes à Tariq al-Bab et il y a eu 22 morts, dont cinq femmes et six enfants, à Salhine, Ansari et Marjé. Neuf autres personnes sont mortes dans d’autres quartiers ainsi que dix combattants d’Al-Nosra, branche officielle d’Al-Qaïda en Syrie, ont été tués dans leurs sièges à Chaar, En outre, dix corps n’ont pas pu être identifiés.

Ces raids sont intervenus au lendemain de la clôture sans résultats des négociations de paix à Genève entre le régime et l’opposition.

Parallèlement, l’armée a lancé une offensive pour pénétrer dans les quartiers rebelles de l’est de la ville et le ministre syrien de la Défense, le général Fahd Jassem al-Freij, s’est rendu vendredi sur place, selon l’agence officielle Sana.