culture -

Magritte: Benoît Poelvoorde, Pauline Etienne et «Ernest et Célestine» sacrés

Magritte: Benoît Poelvoorde, Pauline Etienne et «Ernest et Célestine» sacrés

Poelvoorde a remporté son premier Magritte du meilleur acteur. Jacques Duchateau

Benoît Poelvoorde et Pauline Etienne ont remporté le Magritte. «Ernest et Célestine» a obtenu trois prix, dont celui du meilleur film. Le palmarès.

Benoît Poelvoorde a remporté le Magritte du meilleur acteur pour son rôle dans "Une place sur la terre", lors de la quatrième cérémonie des «Magritte du cinéma». Pauline Etienne a été sacrée meilleure actrice pour son rôle dans "La religieuse".Le film d'animation "Ernest et Célestine" de Vincent Patar, Stéphane Aubier et Benjamin Renner a remporté trois prix: le Magritte du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur son.

Vincent Patar et Stéphane Aubier étaient particulièrement heureux d'avoir remporté le prix du meilleur son pour leur film. "Le son représente 50% dans un film d'animation, nous sommes donc très satisfaits d'avoir obtenu ce Magritte", a indiqué Vincent Patar.

En tout, vingt prix étaient en jeu lors de la cérémonie présidée par l'actrice belge Emilie Dequenne et présentée pour la deuxième année consécutive par le comédien belgo-italien Fabrizio Rongione.


Pauline Etienne a reçu le Magritte de la meilleure actrice pour son rôle dans le film "La religieuse", tandis que Benoît Poelvoorde a été sacré meilleur acteur pour son rôle dans "Une place sur la terre".


L'acteur Laurent Capelluto a obtenu le Magritte du meilleur second rôle masculin pour le "Temps de l'aventure", tandis que Catherine Salée pour "La vie d'Adèle" a été couronnée meilleur second rôle féminin.


La nouvelle génération n'a pas été oubliée, le Magritte du meilleur espoir féminin a été décerné à Pauline Burlet pour son rôle dans "Le passé" du réalisateur iranien d'Asghar Farhadi tandis qu'Achille Ridolfi a été désigné meilleur espoir masculin pour "Au nom du fils" de Vincent Lannoo.


Anne Paulicevitch et Philippe Blasband ont pour leur part remporté le Magritte du meilleur scénario pour "Tango Libre".


Un Magritte d'honneur a par ailleurs été remis au réalisateur et acteur serbe Emir Kusturica pour l'ensemble de sa carrière.

Le palmarès

Meilleur film: «Ernest et Célestine» de Vincent Patar et Stéphane Aubier

Meilleur realisateur: Vincent Patar et Stéphane Aubier pour le film d’animation «Ernest et Célestine»

Meilleur premier film: «Une chanson pour ma mère» de Joël Franka

Meilleur film flamand: «Kid» de la réalisatrice Fien Troch

Meilleure film etranger: «La vie d’Adèle» du réalisateur Abdellatif Kechiche

Meilleur scenario: Philippe Blasband et Anne Paulicevitch pour «Tango Libre»

Meilleure actrice: Pauline Etienne pour son rôle dans «La religieuse»

Meilleur acteur: Benoît Poelvoorde pour son rôle dans «Une place sur la terre»

Meilleure actrice dans un second rôle: Catherine Salée pour «La vie d’Adèle»

Meilleur acteur dans un second rôle: Laurent Capelluto pour son rôle dans «Le temps de l’aventure»

Meilleur espoir feminin: Pauline Burlet pour son rôle dans le film «Le passé»

Meilleur espoir masculin: Achille Ridolfi pour sa prestation dans «Au nom du fils»

Meilleure image: Hichame Alaouie pour «Les chevaux de Dieu»

Meilleur son: Boissieu/Demolder/Piscopo/Thomas pour «Ernest et Célestine»

Meilleur montage: Marie-Hélène Dozo pour «Kinshasa Kids»

Meilleurs decors: Véronique Sacrez pour son travail sur le film «Tango Libre»

Meilleurs costumes: Catherine Marchand pour «Vijay and I»

Meilleure musique originale: Ozark Henry pour «Le monde nous appartient»

Meilleur court metrage: «Welkom» de Pablo Munoz Gomez

Meilleur documentaire: «La nuit qu’on suppose» de Benjamin d’Aoust