diables rouges

Tous n’ont pas eu la chance de De Bruyne

Tous n’ont pas eu la chance de De Bruyne

Kevin De Bruyne a su se recaser cet hiver. Un transfert nécessaire dans la perspective du Mondial. imago/Hžbner

Quelques Diables rouges avaient besoin de trouver un club cet hiver, pour bien préparer le Mondial. De Bruyne a su le faire, d’autres non…

Le mercato des Diables rouges, en cette saison de Coupe du monde, a été suivi avec attention. La plupart, bien installé dans leur club, n’ont pas eu de souci à se faire. Pour d’autres, il fallait trouver une solution ou rester et espérer jouer…

Kevin De Bruyne (de Chelsea à Wolfsburg). À la recherche de temps de jeu, l’ancien joueur de Genk avait besoin de se recaser, ce qu’il a su faire en trouvant embauche à Wolfsburg, au bout d’un long feuilleton. En Bundesliga, le médian offensif aura cinq mois pour retrouver le rythme qu’il n’a pu accumuler à Chelsea (5 titularisations, toutes compétitions confondues, pour un total de 395 minutes jouées).

Radja Nainggolan (de Cagliari à AS Rome). Il n’a pas quitté Cagliari pour gagner du temps de jeu à Rome, mais bien pour élever son niveau, et peut-être forcer Marc Wilmots à le sélectionner pour la Coupe du monde. Ses premiers matches à l’AS Rome sont déjà une réussite. À ce rythme-là, pourra-t-il s’incruster pour le Brésil?

Toby Alderweireld (reste à l’Atletico Madrid). Puisqu’il a déjà joué pour l’Ajax, qu’il a quitté cet été pour rejoindre l’Atletico Madrid, où il a cumulé 820 minutes toutes compétitions confondues, il ne pouvait pas être prêté (ou vendu) dans un troisième club – il a été question d’un prêt à l’Ajax, mais l’idée a été vite écartée. L’arrière droit des Diables rouges va vivre une deuxième moitié de saison compliquée, et court un risque réel pour sa place en sélection.

Steven Defour (reste à Porto). Anderlecht voulait le rapatrier dans le championnat de Belgique, mais il était plus proche d’un départ vers Fulham que d’une arrivée au parc Astrid. Finalement, Porto a décidé de garder son médian suite au départ de Lucho Gonzalez vers le Qatar. Mais jouera-t-il plus pour autant?

Nacer Chadli (reste à Tottenham). L’ailier a discuté avec Swansea ces derniers jours, pour un prêt, mais Tottenham ne voulait pas le lâcher. Il n’a été titularisé que huit fois en vingt-trois matches de Premier League.

Sébastien Pocognoli (reste à Hanovre). Après 11 titularisations de suite, l’arrière gauche n’a plus été titulaire qu’une fois. Le changement d’entraîneur (Tayfun Korkut à la place Mirko Slomka) n’a pas changé son statut.

Pro League