C’est suite à la lecture d’un mémoire écrit par Serge Trimpont, ancien agent de football, que Benoît Mariage a eu l’idée d’écrire Les Rayures du zèbre.