Difficile de savoir à quoi s’attendre avec ce White Star au noyau pléthorique (près de 50 pros!). Et aux coulisses souvent agitées, à tel point que le directeur général Pierre François (ex-Standard) n’y est resté que quelques mois et que quatre entraîneurs ont déjà tenu la barre cette saison: Wallemme, Karim Ba et Bah avant que le controversé John Bico, qui tire toutes les ficelles, ne s’impose lui-même comme «manager général et sportif», (avec Bernard Smeets comme adjoint).