MUSIQUE

Stromae plagié par des candidats français à l’Eurovision ?

Depuis leur passage télévisé ce week-end, le trio Twin Twin, peut-être bientôt désigné représentant français à l’Eurovision, fait l’objet de pas mal de critiques. En cause, la ressemblance troublante de leur single «Moustache» avec le tube de Stromae, «Papaoutai».

Avant même de savoir s’ils seront sélectionnés pour représenter la France au prochain concours Eurovision, les membres de Twin Twin font beaucoup parler d’eux sur le Net. C’est que leur single rappelle fortement le «Papaoutai» de Stromae.

De l’introduction au phrasé, la «Moustache» de François Djemel, Laurent Idir et Patrick Biyik suscite quelques interrogations: Twin Twin aurait-il plagié le chanteur belge? Interrogé par «Pure Charts», le trio réfute les accusations: «Nous avons notre style, un mix de chanson, d’électro, de hip-hop et de rock. La ressemblance avec le morceau de Stromae tient apparemment à l’introduction, mais sachez qu’elle a été écrite un an avant la sortie de son album! Il n’y a donc pas de débat.» Une justification qui ne convainc pas tout le monde. Surtout que l’équipe de radio «Virgin Tonic» en a rajouté une couche avec un montage plutôt troublant.

Mêlant à la fois «Moustache», «Papaoutai» et... «Dur dur d’être un bébé» dans un mashup bien foutu, la radio française sème encore plus le doute dans l’esprit des auditeurs. Pas de quoi troubler plus que ça Twin Twin: «Nous sommes plutôt flattés d’être comparés à Stromae parce que c’est un super artiste mais le mot «plagiat» n’est pas adapté!» Fin du débat?