CYCLISME

Philippe Gilbert: objectif Milan-San Remo, impasse sur les Flandriennes

Philippe Gilbert: objectif Milan-San Remo, impasse sur les Flandriennes

Belga

Le leader belge de l'équipe BMC lève un coin du voile sur ses ambitions pour la saison à venir.

Philippe Gilbert, cet hiver n’a jamais été aussi bénéfique pour vous.
Je dirais qu’il a été parfait pour moi, sans doute l’un des meilleurs depuis longtemps. Je n’ai pas perdu de temps avec ce que j’appelle le superficiel et je suis parvenu à me concentrer tous les jours sur la saison qui arrive à grands pas. Et puis, à Monaco, il faut reconnaître que la météo m’a permis de m’entraîner chaque jour.

Quel est votre grand objectif cette saison ?
J’aimerais très franchement remporter une fois Milan-San Remo. J’ai terminé deux fois troisième et cela veut dire que je peux envisager un succès là-bas. Et puis, c’est clair que la côte supplémentaire va faire des dégâts. D’ailleurs, bon nombre de sprinters ont renoncé à faire la course, mais ne me demandez pas qui seront mes principaux adversaires. Il faudra attendre Tirreno et Paris-Nice.

Une grande première aussi pour vous, Philippe, c’est de ne pas faire les classiques flamandes.
Oui, avec le staff, on a décidé que j’allais me concentrer sur les classiques ardennaises. J’aurai donc une approche très spécifique de ces courses, notamment en les préparant sur le Tour du Pays Basque. Et puis, sur les Ardennaises, j’ai aussi obtenu la garantie de posséder à mes côtés un groupe identique pour les trois courses (Amstel, Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège). Et je compte beaucoup sur Peter Velits pour m’épauler cette année. Quant aux Flandriennes, je dois avouer que c’est la première fois que je ne les courrai pas et cela va évidemment me manquer. Mais si c’est pour gagner encore Liège-Bastogne-Liège…¦ D.M.

Nos dernières videos