MÉDIAS

Ukraine : la détermination des manifestants, le courage des photographes

AFP - Sergei SUPINSKY

Guerre. C'est le premier mot qui vient à l'esprit lorsque l'on regarde les photos des manifestations en Ukraine. Dans ce chaos, dans cet enfer de feu et de flammes, des journalistes, photographes, continuent de travailler pour faire passer l'information au reste du monde. Leur courage pousse à l'admiration.

 

© Belga/AFP Sergei SUPINSKY

Pour avoir déjà couvert des manifs assez "chaudes" (Forges de Clabecq, Arcelor Mittal, ...), que ce soit derrière les cordons de policiers ou du côté des manifestants, on peut assurer qu'il est toujours délicat de revenir avec de bonnes photos. Parce que le risque est particulièrement élevé de se ramasser un projectil en pleine figure. Or, c'est au plus près de l'action que les photos seront les meilleures.
 

© Belga/AFP Dmitry SEREBRYAKOV

Dès lors, lorsque l'on voit ces photos des manifestations en Ukraine, on ne peut qu'admirer le courage et le professionnalisme des photographes de presse.
 

© Reporters Yevgeny MALOLETKA

Véritablement au coeur de l'action, ils n'hésitent pas à prendre des risques énormes pour ramener "LA" photo.
 

© Reporters Yevgeny MALOLETKA

Plongée au coeur de cette forge de Vulcain, au coeur des manifestations qui secouent le centre de Kiev.

Mais pourquoi dès lors ces photos ? Pour informer, pour montrer au monde la détermination d'un peuple, la réplique d'un gouvernement. Depuis la guerre de sécession jusqu'aux grands conflits qui ont secoués les XXème siècles, les photographes de presse, reporters de guerre, ont été de tous les conflits. Pour témoigner. Pour informer.
 

© Belga/AFP Sergei SUPINSKY

Ces images d'Ukraine, comme celles il y a quelques mois encore du conflit syrien, marqueront les esprits bien au-delà des frontières. Au-delà des mots qui nous rappellent les discours, les morts et les blessés.

Cette photo d'un policier en flammes après avoir été touché par un cocktail Molotov a été prise par un photographe... du ministère de l'intérieur. Comme quoi, chaque "camp" à ses canaux de diffusion... et de propagande.

 © Ukrainian Ministry of Interior ABACAPRESS Reporters

On ne peut que vous inciter à vous plonger dans les livres de Patrick Chauvel, pour vous rendre compte à quel point ces photographes mettent leur vie en jeu dans le but d'informer.

Respect !
 

© Belga/AFP Sergei SUPINSKY 

À lire également, l'analyse pertinente de Slate sur la quantité impressionante de photos de qualité provenant de Kiev.