Football

Losciuto : « Au Togo pour y réussir »

Parti au Togo, Jean-François Losciuto a signé hier son contrat avecles Anges de Notsè. Le coach nous dit tout sur sa nouvelle aventure.

Jean-François Losciuto, comment avez-vous atterri au Togo ?

Cela s’est fait via une personne que je connais bien et qui a fondé une académie de football au Togo, l’Académie des Sept Collines. Cette académie et mon académie de foot basée à Houffalize ont rapidement noué un partenariat. J’étais donc en contact avec cette personne, un agent également actif dans les médias au Togo, et le courant est très bien passé. C’est via cette personne, qui est aujourd’hui plus qu’un ami, que je suis arrivé au Togo. Son académie étant partenaire du club des Anges de Notsè, cela a facilité les choses.

C’est un challenge de taille qui vous attend, non ?

Oui mais je suis motivé. Cela fait tout de même quelques années que je côtoie des grands entraîneurs et j’ai déjà été l’adjoint de Sunday Oliseh (NDLR : à Verviers). L’envie de progresser est là et si on ne reçoit pas sa chance dans les divisions nationales en Belgique, il faut aller voir ailleurs. Et puis, pour tout vous dire, j’aime l’Afrique et la chaleur qui y règne. Je découvre le Togo et c’est un pays où il fait bon vivre et où le football rassemble. Le pays (NDLR : de 6 millions d’habitants, situé entre le Bénin et le Ghana) est pauvre, mais les gens sont très courageux.

Sunday Oliseh a-t-il joué un rôle dans votre signature au Togo ?

Monsieur Oliseh m’aide beaucoup dans mon apprentissage. Ici, il n’est pas intervenu et n’est pas directement lié à mon départ au Togo, mais on reste en contact et je continue d’écouter ses précieux conseils. Et puis, ici en Afrique, c’est une légende vivante. C’est un honneur d’expliquer aux gens que lui et moi sommes amis dans la vie.

Quid de votre équipe que l’on connaît peu chez nous ?

Le niveau est proche d’une bonne D3, voire d’une petite D2 belge. Les Anges de Notsè, c’est un club qui était en D2 il y a deux ans et qui s’est donné les moyens financiers pour se hisser en D1. La saison dernière, pour leur première en D1, ils ont décroché le titre. On évolue dans un grand stade devant plus de 15 000 supporters. Quant au président, c’est un vrai papa pour ses joueurs. Mais s’ils ne prestent pas comme il le veut, il sait aussi se fâcher. C’est un homme que je respecte énormément car il vise la gagne et j’aime les gens ambitieux.

Vos objectifs pour la saison ?

On veut être champion du Togo (NDLR : le championnat togolais débute le 8 mars). Mais la prochaine échéance, c’est le tour préliminaire de la Ligue des Champions africaine qui débutera le 9 février avec un déplacement à Aba, au Nigeria, pour y affronter l’équipe d’Enyimba. Avant le match retour, une semaine plus tard à Lomé.

 


 

Retour sur ALSPORTS Contactez-nous Facebook ALSPORTS