HOUYET

Noisy: 60 personnes pour défendre le château

Environ 60 personnes étaient ce matin à Houyet pour défendre la sauvegarde du château de Noisy. Une pétition a été remise au bourgmestre.

 

On attendait plusieurs centaines de personnes à Gendron ce matin. Finalement, elles étaient une petite soixantaine à participer au cortège qui reliait la gare de Gendron-Celles à la place de Houyet. A l'arrivée, l'objectif était de rencontrer les autorités communales afin de leur remettre une pétition. Les manifestants comptent sensibiliser les autorités à la sauvegarde de ce patrimoine exceptionnel. En tout, 8000 signatures ont été rassemblées.

Le château de Noisy est un lieu nostalgique pour beaucoup d’enfants de cheminots qui, il y a plus de vingt ans, ont habité à l’internat du château. Pour eux, démolir l'édifice est un « scandale ».

Pour rappel, le comte Hadelin de Liedekerke Beaufort, via sa société "S.A. Mirandas", a sollicité il y a quelques semaines le collège communal de Houyet. Il demande l'autorisation de démolir le château de Noisy à Celles. Une ruine de 109 pièces aujourd'hui abandonnée qui attire chaque week-end de nombreux curieux sans autorisation, et non sans danger. Le château, littéralement infecté par la mérule, est victime des ravages du temps mais également du vandalisme. Dans son état actuel, la sécurité dans ce lieu privé est plus qu'approximative. Raison principale pour laquelle le château pourrait être démoli.

+ Retrouvez notre dossier complet dans l'Avenir Namur de ce lundi 20 janvier 2014.