article abonné offert

La terre crue pas que pour les pauvres

La terre crue pas que pour les pauvres

Restructurer la briqueterie du village de Shathiskumba, tel est l’objectif des trois étudiants. EdA

Le ciment coûte cher et est moins écologique que la terre crue. Mais cette dernière a mauvaise image: c’est le matériau du pauvre.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 48 des 255 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?